Your search results

Microbes : assurez votre propre sécurité à la maison

par LSG Immo on 30.03.2020
Microbes : assurez votre propre sécurité à la maison
Comments:0

Non, nous ne faisons pas allusion aux rodeurs ou aux voleurs contre lesquels les systèmes de sécurité professionnels modernes sont pour la plupart du temps opérationnels. Nous souhaitons vous donner ici quelques recommandations efficaces pour vous protéger des intrus microscopiques appelés microbes qui menacent la santé de chacun d’entre nous… dans le contexte immobilier du cadre d’un appartement ou d’une maison, c’est à dire chez vous.

Que sont les microbes ?

Les microbes (du grec mikro=petit et bios=vie) sont de minuscules organismes invisibles à l’oeil nu présents partout sur terre, dans l’air, dans le sol, dans l’eau (un litre d’eau fraiche contient environ un milliard de bactéries) et même dans notre corps. Les microbes sont présent sur notre planète depuis très longtemps (3 à 4 milliard d’années). La plupart des microbes sont non seulement inoffensifs mais ils sont indispensables à la survie. Par exemple, ils participent étroitement à la digestion des aliments chez l’être humain. Seule une faible proportion de cette immense population invisible peut s’avérer dangereuse.

Parmi les microbes figurent les bactéries, cellules vivantes de formes variables mesurant en général 1 à 2 millièmes de millimètre. Sur terre, leur population actuelle s’élève à environ 5.1030, c’est à dire 5’000’000’000’000’000’000’000’000’000’000. Sur les 5 à 10 millions d’espèces existantes, nous en connaissons environ 10’000. La grande majorité des bactéries dans notre corps sont rendues inoffensives grâce au bon fonctionnement de notre système immunitaire. Nombre d’entre elles nous aident à survivre, en particulier celles qui forment notre flore intestinale. Cependant, plusieurs espèces de bactéries peuvent causer des maladies, par exemple le choléra ou la tuberculose.

Les virus ne font pas partie des microbes car ce ne sont pas des organismes vivants, bien qu’ils puissent causer des maladies. Mesurant en général 20 à 300 millionièmes de millimètres, ils pénètrent à l’intérieur des cellules qui en créent des « copies ». C’est ainsi que les virus se multiplient. Sur les millions d’espèces de virus existants, nous en connaissons environ 5’000 parmi lesquelles seules 129 pourraient affecter notre santé, par exemple le virus de la grippe.

Nettoyez et désinfectez votre maison ou votre appartement

Une bonne hygiène est un élément important de la prévention contre la propagation des maladies contagieuses. Un espace utilisé par un grand nombre de personnes doit être nettoyé et désinfecté régulièrement.

La saleté se voit, et on peut la nettoyer. Mais si le fait de nettoyer un espace permet de se débarrasser de la saleté ou d’autres impuretés, le nettoyage à lui seul ne permet pas d’éliminer tous les microbes qui peuvent se trouver sur les surfaces.

Désinfecter permet d’éliminer ce qui n’est pas visible à l’œil nu — les micro-organismes qui causent des maladies, comme les bactéries et les virus. Donc, une fois qu’une surface a été nettoyée, il est important de désinfecter toute surface fréquemment touchée pour maintenir une bonne hygiène.

  1. Pour désinfecter une surface, utilisez un désinfectant standard, comme de l’eau oxygénée. La concentration du produit que vous utilisez doit se situer entre 3 % (concentration ménagère standard) et 7,9 %.
  2. Un autre désinfectant efficace : l’alcool éthylique. Utilisez des produits à base d’alcool contenant au moins 70 % d’alcool. N’utilisez pas de produits contenant plus de 90 % d’alcool car ils s’évaporent avant de tuer les virus.
  3. Vous pouvez également utiliser une solution aqueuse javellisée contenant 20 ml d’eau de Javel par litre d’eau froide. Quand vous préparez une solution javellisée, vérifiez toujours la date de péremption sur la bouteille pour vous assurer que l’eau de Javel n’est pas périmée. Ne mélangez jamais de l’eau de Javel avec un autre produit de nettoyage ou un autre liquide, quel qu’il soit, sauf de l’eau.
  4. Lisez et respectez toujours les consignes d’utilisation données par le fabricant pour le produit désinfectant, y compris le temps qu’il faut laisser reposer le produit sur une surface.

Désinfectez en particulier les surfaces fréquemment touchées

  1. Nettoyez et désinfectez plusieurs fois par jour les surfaces fréquemment touchées et les lieux très fréquentés, en sachant que le nombre de fois qu’il faut les nettoyer dépend de la fréquence à laquelle ils sont utilisés :
    • Les espaces enfants
    • Les poignées de porte
    • Les rampes
    • Les téléphones
    • Les tables
    • Les accoudoirs
    • Toute autre surface fréquemment touchée
  2. Désinfectez votre (ou vos) salle(s) de bains :
    • Les poignées de porte
    • Autour du lavabo
    • La douche
    • Les toilettes
  3. Si vous utilisez un véhicule pour vous déplacer, désinfectez les surfaces suivantes :
    • Le volant
    • Les poignées de portière
    • Toute autre surface fréquemment touchée

Ne laissez pas entrer les microbes dangereux chez vous grâce au maintien d’une bonne hygiène personnelle

Maintenir une bonne hygiène personnelle est une façon efficace d’empêcher les microbes de se propager et de prévenir la transmission de maladies contagieuses.

  1. Lavez-vous les mains. Se laver les mains est l’une des façons les plus efficaces de prévenir la propagation de microbes. Lavez-vous les mains régulièrement, surtout :
    • Après vous être mouché, avoir toussé ou éternué
    • Après être allé aux toilettes
    • Avant, pendant et après avoir préparé de la nourriture
    • Avant et après les repas
    • Avant et après vous être occupé d’une personne malade
    • Avant et après le traitement d’une coupure ou d’une blessure
    • Après avoir manipulé les ordures
    • Après avoir touché un animal, sa nourriture ou ses déjections
  2. Utilisez du savon et de l’eau chaude quand vous vous lavez les mains. Frottez-vous bien les mains pendant au moins vingt secondes, puis rincez-les et séchez-les avec une serviette propre ou un sèche-mains. Utilisez une serviette pour fermer le robinet.
  3. Utilisez du gel désinfectant pour les mains. On peut utiliser du gel désinfectant pour les mains, mais cela ne remplace pas le fait qu’il faut se laver les mains. On s’en sert en plus de se laver les mains ou dans une situation où l’on ne dispose pas d’eau ni de savon. Utilisez du gel désinfectant pour les mains contenant au moins 60 % d’alcool.
  4. Évitez de partager des objets personnels. Pour éviter la propagation de microbes, ne partagez pas les ustensiles, les verres, les tasses ou autres plats. Ne partagez pas non plus les serviettes, les draps, les peignes, les brosses, les rasoirs ou autres objets personnels.
  5. Évitez de vous toucher le visage avec les mains. Votre peau fait l’effet d’une barrière contre les microbes, mais les yeux, le nez et la bouche sont plus vulnérables. Lavez-vous bien les mains avant de toucher votre visage, de boire ou de manger.
  6. Évitez les personnes malades. Évitez tout contact avec des personnes malades et insistez pour qu’elles s’isolent jusqu’à ce qu’elles soient guéries et qu’elles ne présentent plus de symptômes.
  7. Évitez tout contact avec des animaux de compagnie et autres animaux quand vous êtes malade. Par exemple, si une personne malade caresse son chien ou son chat, elle peut laisser des microbes sur les poils de l’animal, qui peuvent alors être transmis plus tard à d’autres personnes quand elles caresseront l’animal.

Que faire en cas d’épidémie ?

Dans le cas exceptionnel d’une épidémie de maladie infectieuse dans votre région, il y a des précautions supplémentaires que vous devriez prendre chez vous et au travail.

Respect des mesures et consignes locales

Si des autorités locales publient des mesures, des précautions ou des procédures pour empêcher la propagation d’une maladie contagieuse, respectez-les pendant qu’elles sont en vigueur.

Contact avec les gens

Pendant une épidémie de maladie infectieuse, évitez tout contact physique avec d’autres personnes, notamment :

  • Les embrassades
  • Les baisers
  • Les checks
  • Les tapes dans la main
  • Les poignées de main

La distanciation sociale

Étant donné que les microbes peuvent se propager lorsqu’on tousse ou qu’on éternue, il est recommandé de maintenir une certaine distance entre vous et les autres durant une épidémie.

Lors d’une conversation, d’un repas ou dans d’autres situations de la vie sociale, maintenir une certaine distance est un bon moyen d’éviter que vous-même et les autres ne tombiez malades.

Les masques

Les masques chirurgicaux peuvent permettre de limiter les microbes qu’une personne malade propage quand elle parle, tousse ou éternue. En portant ces masques, les personnes malades peuvent aider à prévenir la transmission des maladies.

Portez un masque si vous avez une maladie contagieuse ou si vous pensez que vous en avez une.

Vous devriez aussi porter un masque si vous êtes susceptible d’entrer en contact avec des personnes contaminées. Il faut changer de masque au moins une fois par jour ou dès qu’il devient humide.

Les masques chirurgicaux sont généralement disponibles en pharmacie et sur les sites marchands, comme Amazon.

Comment mettre un masque

  1. Avant de mettre un masque, lavez-vous les mains avec du savon et de l’eau.
  2. Examinez le masque pour vous assurer qu’il ne présente pas de trous ou de déchirures qui le rendraient inefficace.
  3. Repérez le devant du masque. Le côté coloré du masque doit se trouver vers l’extérieur, et non contre votre bouche.
  4. Repérez le haut du masque. Si le masque a une barrette rigide et pliable, c’est la partie supérieure du masque, et elle s’ajuste à la forme de votre nez.
  5. Si le masque a des élastiques qu’il faut passer derrière la tête, placez le masque sur votre visage pendant que vous passez les élastiques derrière votre tête pour qu’il reste bien en place.
  6. Abaissez le bas du masque pour qu’il recouvre la bouche et le menton.

Précautions supplémentaires à la maison et au travail

  1. Chez vous et au travail, nettoyez et désinfectez les surfaces fréquemment touchées et les lieux très fréquentés plus souvent que d’habitude :
    • Les espaces enfants
    • Les poignées de porte
    • Les rampes
    • Les comptoirs
    • Les téléphones
    • Les bureaux
    • Les tables
    • Les accoudoirs
    • Toute autre surface fréquemment touchée
  2. Désinfectez votre salle de bains, votre cuisine et votre véhicule plus souvent que d’habitude.
  3. Renseignez-vous sur le désinfectant à utiliser contre ce type d’épidémie. Il se peut que vous deviez utiliser un produit qui tue une bactérie ou un virus bien précis.
Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement informatives et ne remplacent en aucun cas un avis médical professionnel. Si vous avez des questions, consultez toujours votre médecin ou un autre professionnel de la santé.
Share

Comparer